mardi 19 avril 2016




   couchée sur le fauteuil
   la main rencontre
   le peuple des ombres



















7 commentaires:

  1. D'une sombre caresse
    l'ombre fait rougir
    la lumière

    Âmitié Yanis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'AIME beaucoup tes mots, merci Cher Pascal !

      Supprimer
  2. De quoi inspirer l'esprit avant que la main ne s'y remette.

    RépondreSupprimer
  3. L'ombre s'enflamme
    danse, tourne et virevolte
    en un flamenco
    Caresse la main posée
    Dans l'éphémère lumière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci monique, j'aime beaucoup l'idée du flamenco !

      Supprimer
  4. magnifique photo flamboyante et vibrante !
    Bises

    RépondreSupprimer